Get Adobe Flash player

L'ALIMENTATION DES SENIORS

 

senior-200

Appétit et goût

On enregistre chez les personnes âgées une modification du goût, de l'odorat et de la régulation de l'appétit, ceci entraînant une moindre consommation alimentaire pouvant aller jusqu'à l'anorexie en cas de maladie.

Le manque d'appétit est dû à un prolongement de la sensation de satiété. Ainsi, la consommation d'un yaourt, une demie heure avant un repas, peut entraîner une diminution de la consommation au cours du repas suivant.

Quant à la perte du goût, elle est due à une diminution des papilles fonctionnelles. L'utilisation d'additifs renforçant le goût permet une augmentation de la prise alimentaire par le sujet âgé.

Ce phénomène de moindre consommation est renforcé par des problèmes de dentition et d'acuité visuelle.

 


Apports énergétiques conseillés

Afin de prévenir une dénutrition, les apports énergétiques doivent être supérieurs à :150 kJ/kg/j = 36 kcal/kg/j

 


Apport nutritionnel conseillé en protéines

L'apport nutritionnel conseillé est de 1 g/kg/j. Une diminution de cet apport ne peut être justifié compte tenu de la variabilité de la qualité des protéines alimentaires.

 


Apport nutritionnel conseillé en acide gras essentiel

Il est indispensable de vérifier l'apport en acides gras essentiels chez la personne âgée compte tenu des troubles occasionés par une carence : troubles oculaires, cutanés, métaboliques et cérébraux.

     Notons qu'un apport lipidique diversifié qui n'exclut aucun aliment est le seul moyen pour couvrir les besoins.   

Apports conseillés en acides gras essentiels chez le sujet âgé :

Acide linoléique
(g/j) = w 6
Acide a linolénique
(g/j) = w 3
Sujet âgé 5-8 0.7-1.2
> 75 ans 7.5 1.5

 


Besoin en fibres

Rappelons les rôles des fibres :

  • Régulation du transit intestinal
  • Intérêt nutritionnel concernant le métabolisme des sucres et des graisses
  • Prévention des maladies telles que les cancers colorectaux

On constate une diminution de l'apport en fibres chez la personne âgée compte tenu des problèmes de dentition et des troubles de la mastication qu'ils occasionnent.

Or, le ralentissement du peristaltisme intestinal avec l'âge, la diminution de l'activité physique et la diminution de la consommation de boissons sont responsables de constipation pouvant être prévenue par une consommation suffisante en fibres.

On conseille donc un apport quotidien de 20 à 25 g de fibres.

 


Une alimentation équilibrée

Pour une alimentation équilibrée, rien de plus simple : il suffit de faire trois repas réguliers, plus une collation si nécessaire.

Alimentation équilibrée s'associe avec diversité : il faut manger un peu de tout.

Les règles simples d'une alimentation équilibrée :

  • Présence d'un produit laitier à chaque repas, source de calcium
  • Une portion de viande ou poisson ou oeufs au moins une fois par jour, source de protéines
  • Un légume vert cuit une fois par jour, en alternance avec des féculents (pâtes, riz, pommes de terre...)
  • Une crudité par repas (légumes ou fruit), apport de fibres et de vitamines
  • Du pain à chaque repas, source de glucides complexes
  • Des matières grasses (il est préférable de les varier au cours de la journée : huile, beurre, margarine, crème fraîche...), apport en acides gras essentiels
  • De l'eau, pour palier une eventuelle deshydratation
  • Un produit sucré et un verre de vin...pour le plaisir

haut de page...

marron-creme.jpg